Un raccourci facile pour bien budgéter vos finances

 

La plupart d’entre nous désirent budgéter, mais nous ne le faisons pas très bien. Budgéter de la bonne façon signifie que nous devons effectuer le suivi de toutes nos dépenses et de tous nos revenus. Pour la majorité des gens, la partie des revenus est simple, ce sont les chèques de paie que nous recevons de notre employeur. C’est la partie des dépenses qui est difficile parce qu’elle requiert l’enregistrement détaillé et suivi des données afin d’être précise.

 

Avez-vous déjà essayé de calculer toutes vos dépenses mensuelles? En général, cela implique l’achat d’un logiciel comme Quicken et l’entrée de toutes vos données (ainsi que l’intégration de vos informations bancaires dans le logiciel). Alors, avec un peu de chance, l’écart entre ce que vous avez entré et ce que vous avez dépensé n’est pas trop grand. Et n’en doutez pas, il y a toujours un écart, vous dépensez toujours plus que ce que votre budget affiche, d’une façon ou d’une autre. Le budget (ou le logiciel) doit forcément être dans le tort, alors!

20926283_m.jpg

Ou… serait-ce qu’un bon nombre des dépenses payées en espèces ne sont simplement pas enregistrées. Ces cafés quotidiens finissent par totaliser 40 $ par mois. Ou, que dire de ce dîner à 16 $ l’autre jour? Oh! Et le maïs soufflé et la boisson au cinéma la semaine dernière? Tout cela s’accumule!

 

Donc, à moins d’être extrêmement méticuleux, ce que peu d’entre nous sont, votre budget sera toujours sous-financé. Ou... c’est ce que vous pourriez penser. Mais aujourd’hui, je vais vous montrer un moyen très simple de diminuer cet écart, et peut-être même prendre les devants! Et qui plus est, c’est beaucoup plus simple et ça ne demande presque pas d’effort. Le seul inconvénient est que ce n’est pas aussi précis, vous devez donc le faire de la bonne façon. Sinon, vous pourriez y perdre.

 

Cela revient à une règle de base très simple utilisée dans les estimations logicielles. C’est la règle de remplissage.

Pour chaque montant de revenu, laisser le premier chiffre
et réduire tous les autres chiffres à 0.
ET
Pour chaque montant de dépense, augmenter le premier chiffre de 1
et réduire tous les autres chiffres à 0.

* Tout montant inférieur à 10 $ devient 10 $.

C’est très simple. Autrement dit, vous minimisez vos revenus et surestimez vos dépenses. Cela laisse de la place aux erreurs et vous procure une marge de manœuvre pour les dépenses non budgétées comme le café et l’affreux gnome qui sert d’ornement de pelouse que vous deviez absolument avoir.

 

Voyons voir : si vous faites 1 230 $ par mois, alors vous l’inscrivez comme un revenu de 1 000 $ par mois. Si vous faites 5 498 $ par mois, vous ne comptez que 5 000 $. Si vous faites 12 942 $ par mois, alors vous ne comptez que 10 000 $. Déjà, vous avez diminué votre revenu d’un bon montant. C’est déjà un bon remplissage.

 

En ce qui a trait aux dépenses, votre café à 8 $ chez Starbucks devient maintenant un café à 10 $. La barre de chocolat à 1,25 $ devient maintenant une barre à 10 $. Votre loyer à 1 200 $ par mois devient maintenant un loyer mensuel de 2 000 $. S’il est de 825 $, il devient 900 $. Remarquez que seul le premier chiffre change dans les deux derniers exemples. Souvenez-vous : seul le premier chiffre change, ceci afin d’équilibrer les choses et garder le tout à l’échelle. Si votre loyer est inférieur à 1 000 $, alors vous gérez probablement des montants de l’ordre de centaines de dollars. S’il est plus élevé que 1 000 $, vous gérez probablement des montants d’un ordre légèrement supérieur, soit dans les milliers de dollars. En ne vous occupant que du premier chiffre, cela offre suffisamment de remplissage pour vous situer sur une échelle qui vous convient. Si l’on continue dans la même voie, vos paiements de voiture de 325 $ par mois deviennent 400 $, la facture d’épicerie de 175,54 $ devient 200 $, et ainsi de suite.

 

Comme vous pouvez le constater, en sous-estimant le montant de vos revenus et en surestimant vos dépenses, vous vous donnez une certaine marge de manœuvre pour respecter votre budget. Vous n’avez pas besoin d’être très précis, seulement d’arrondir correctement vos chiffres. Autrement dit, vous vous donnez une marge d’erreur. Et en prime, ces chiffres arrondis sont beaucoup plus faciles à additionner et à calculer dans votre tête.

 

En me servant de cette simple règle de remplissage, j’ai réussi à bien m’en tirer financièrement pendant des années. Chaque mois, j’avais un surplus d’argent. Même aujourd’hui, j’utilise ce principe activement tous les jours. Cependant, la principale différence maintenant est que je possède et dirige ma propre compagnie (LandlordMax), ce qui m’a obligé à calculer les chiffres précis à la fin de chaque mois. J’ai besoin de cette précision pour transmettre les renseignements sur mes dépenses et revenus au gouvernement à des fins fiscales. Quand j’étais un employé, tout ce dont j’avais besoin était un montant précis de mes revenus (taxes), personne ne s’est jamais préoccupé de ce que je dépensais. Cela n’était tout simplement pas important. Avec une compagnie, vous avez besoin de connaître vos dépenses, car vous pouvez les déduire dans vos déclarations de revenus. Autrement, j’utilise toujours la méthode d’estimation pour mes finances personnelles.

 

Et voilà, le raccourci le plus simple et le plus facile pour budgéter vos finances avec succès. Pour chaque revenu, gardez le premier chiffre et ramenez tous les autres à 0 ET pour chaque dépense, augmentez le premier chiffre de 1 et réduisez tous les autres à 0. Et tout autre montant inférieur à 10 $ devient 10 $.

Liste de tous les articles de.jpg