Sainte-Anne-des-Chênes, Manitoba

Février 2020

L’amour de la famille

 

Je vous avoue que la Saint-Valentin des petits cœurs et des boîtes de chocolat, cela ne veut plus dire grand-chose pour moi. Le mois de février, cette année, m’apporte un contentement différent : celui de réaliser que l’amour de ma famille est devenu le plus important de tous. Et, parce qu’elles sont devenues plus rares, les réunions de famille n’en sont que plus précieuses…, même les réunions à distance.

 

Et dites-moi, qu’est-ce qu’une réunion familiale sans nourriture? Mais… un repas à distance me diriez-vous?

 

Je vous explique. Après avoir assumé le monopole de la préparation des repas pendant près de 30 ans, j’avais demandé à mon mari, l’an dernier, de s’employer à faire un repas par mois. Ayant gracieusement accepté, il a donc choisi des recettes et préparé lui-même ce qui est devenu « le repas mensuel de Yuki », durant 12 mois. Il faut dire que, les enfants maintenant partis, il peut plus facilement se permettre cet… apprentissage.

 

Le but étant de l’amener graduellement à préparer les repas sur une base régulière, il est passé cette année à un repas toutes les deux semaines. En général, il utilise des recettes japonaises, et la fin de semaine dernière, son choix s’est porté sur un plat de kushikatsu (brochettes de porc pané et frit). Depuis longtemps, nous avons l’habitude de partager nos bons moments sur un compte Messenger familial. J’envoie donc une courte vidéo du chef en pleine action à nos enfants et j’ai la surprise de recevoir une vidéo du copain de ma fille préparant aussi le repas, et pour ne pas être en reste, mon garçon, surveillant la cuisson de sa pizza. Hi hi!

 

Nous avions beau être tous à des kilomètres de distance, j’ai ressenti un immense plaisir à pouvoir partager ce moment de nos vies quotidiennes. Vive les télécommunications!

Yuki.jpg
Owen.jpg
Vincent.jpg

Cliquez sur les chefs pour les voir en action!

Et à vous, chers lecteurs, nous offrons ce mois-ci une page au sujet du
Festival du Voyageur qui débute le jour de la Saint-Valentin.

Vos idées et commentaires sont les bienvenus pour faire de ce magazine un endroit agréable à consulter. Ne vous gênez surtout pas d’écrire à :

editeur@magazinelenenuphar.com

Liste_de_tous_les_éditos.jpg