entête-2.jpg

La thérapie du sport

Très chers lecteurs et lectrices du Nénuphar, cela fait maintenant six mois que je me mêle de vos vies, en vous proposant des conseils censés faciliter votre bien-être. Mais au fait... pourquoi feriez-vous confiance à un inconnu sur Internet? Le titre de « thérapeute du sport agréé » devrait vous rassurer. Encore faut-il bien connaître ce métier, dont la désignation est unique au Canada. C'est quoi au juste, un thérapeute du sport? C'est pour les sportifs, ça, c'est sûr...

26489842_s.jpg

Et non, même pas! Ou plutôt, pas seulement. Certes, les thérapeutes du sport se trouvent sur le terrain, dans un stade ou une patinoire, chez les professionnels ou les amateurs. Ils sont reconnus pour leur rapidité d'interven-tion et leurs compétences en soins d'urgence. Ainsi, toutes les équipes de la LNH et de la LCF embauchent des thérapeutes, ainsi que de nombreuses équipes universitaires. Cepen-dant, la majorité des thérapeutes travaille dans le secteur privé, en clinique. Dans ce cadre, les patients sont divers et

variés. Après tout, la vie est un sport : le jardinage, le ménage, le travail, les voyages... toutes ces activités sont susceptibles de fatiguer le corps humain, de sept à soixante-dix-sept ans. 

Les thérapeutes du sport adhèrent au modèle de soins de la médecine du sport, visant la prévention, l’identification, l’intervention et la gestion de blessures ou de conditions musculosquelettiques (aiguës ou chroniques). Leurs connaissances en anatomie, physiologie, biomécanique et autres principes ortho-pédiques leur permettent d'avoir recours à différentes thérapies manuelles et techno-logies médicales, ainsi que de prescrire des exercices et des techniques de renforcement

97184583_s.jpg

musculaire adaptées à chacun. Les soins varient, mais l'objectif reste le même : aider son patient à reprendre ses activités habituelles qu'il s'agisse de rechausser les patins, promener son chien, ou de tailler ses buissons. C'est cette rare combinaison de soins donnés sur le terrain et de rééducation clinique qui permet aux thérapeutes du sport de compléter la grande

33908092_s.jpg

famille de la santé orthopédique, dont font déjà partie les physiothérapeutes, les kinésithérapeutes, les masseurs, les chiropraticiens, etc. 

 

Établie en 1965, la profession ne cesse de croître. Les thérapeutes du sport agréés enrichissent leur éducation universitaire de diverses formations continues, une obligation légale requise tous les trois ans pour exercer la profession. Ainsi, 15 % des thérapeutes du

sport agréés versent aussi dans le domaine de l’ostéopathie, tandis que 10 % ont une formation en massothérapie. Chaque thérapeute propose donc des soins et une philosophie uniques, bien que fondés sur des principes universels.

 

Si ce n'est pas déjà fait, trouvez-vous un ou une thérapeute du sport : nous sommes partout, capables et heureux de vous aider à avancer, quel que soit votre parcours. 

BOÎTE À COMMENTAIRE.png
Liste de tous les articles de Bouger san